Ruthénium (Ru)

Batteries Electronique Moteurs électriques
Matrice de criticité

Usages et consommation

Principaux usages du ruthénium dans le monde en 2019 :

Répartition des usages mondiaux du ruthérium en 2019

Consommation brute 2019 :
36.5 t
Source de données : Johnson Matthey, 2020
  • Industrie électrique et électronique (34%) : disques durs, contacteurs, puces résistives, thermostats, panneaux solaires etc.

  • Industrie chimique (29%) : raffinage dans l’industrie pétrolière, catalyse pour la synthèse d’ammonium ou encore d’acide acétique, désinfectants etc.

  • Electrochimie (21%) : production de chlore et de soude par électrolyse, piles à combustible etc.

  • Autres (16%) : alliages et superalliages dans l’aéronautique, renforcement anti-corrosion du titane, couronnes dentaires etc.

Perspectives d’évolution de la consommation globale : positives à moyen terme

  • Forte croissance de l’usage des disques durs et des puces résistives, entrainant un maintien de la consommation de ruthénium sur le court terme tant que l’avantage coût de la technologie HDD persiste. A plus long terme, le passage de la technologie HDD à la technologie SSD (ne contenant pas de Ru) pourrait cependant entrainer une baisse de la consommation de ruthénium.

  • Le ruthénium permet d’obtenir des superalliages de meilleure qualité avec des propriétés plus intéressantes pour des applications dans l’aéronautique. Avant le Covid-19, l’utilisation des superalliages affichait une perspective de croissance de 7% jusqu’en 2027 mais l’épidémie est susceptible de fortement freiner son déploiement. On attend une reprise du secteur aérien pour 2025.

  • Fort d’une très bonne capacité catalytique, le ruthénium est grandement utilisé dans l’industrie chimique où son usage devrait grandir au fil des ans.

Evolution de la demande brute en ruthérium depuis 2005

Source de données : Johnson Matthey

Pour aller plus loin

Sources :
Johnson Matthey, 2020 : https://matthey.com/en/
BRGM, 2014 ; Panorama 2012 du marché des platinoïdes : http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-63169-FR.pdf
Umicore, 2019 : http://www.umicore.com/
USGS, 2020. Platinum-Group Metals Statistics and Information : https://pubs.usgs.gov/periodicals/mcs2020/mcs2020-platinum.pdf
The palladium standart 2020, Heraeus & SFA (Oxford) Ltd, septembre 2020 : https://www.heraeus.com/en/hpm/market_reports/the_palladium_standard/th…
International Platinum Group Metals Association : https://www.usgs.gov/centers/nmic/niobium-columbium-and-tantalum-statis…
Tanaka, 2018 : https://www.nrcan.gc.ca/
Argus Media : https://metals.argusmedia.com/
ECHA, 2020 : https://echa.europa.eu/
Le kiosque de Bercy, www.lekiosque.finance.gouv.fr

En complément :
L’Élémentarium, Société Chimique de France : www.lelementarium.fr

Fiche réalisée par :
Mathieu Leguérinel, en collaboration avec Amyn Bouallou, BRGM

Pour toutes questions :
Contacter le BRGM, service géologique français, sur le portail mineralinfo : http://www.mineralinfo.fr/contact